Tetes Raides – Les Clampettes Lyrics

Et vivent les filles bien faites
La Seine et les grandes chaleurs
Et je dégueule les jours de fête

On n’est pas là pour regarder à s’attrister les clampettes
A voir vos têtes on dirait presque le printemps
On est v’nu là pour le présent et pour oublier nos ancêtres
Noyés dans ces alcoolilizants
Y’a les moineaux y’a les pigeons les mouches à merde et les grosses poules
Et moi je suis le prétendant
Dans la dynastie des fuyants du crève la mort et du tango
On joue des airs de pratiquants
Qu’avoir du temps c’est pas tout l’temps la meilleure façon de jouer de la trompette
En attendant je joue du sentiment

A l’heure ou l’on joue du silence au temps ou ça tire sur le vent
Ne jouez pas ces airs d’antan à l’allure ou meurent les oiseaux
C’est vrai

L’océan passaparis l’océan passaneuork
Ton corps est dans mes bras mon flouze est dans tes bas
Les oiseaux passaparis les oiseaux passavitry et ton corps s’fait tout Paris

Qu’on est pas là pour s’attarder à s’prendre des ciels plein les mirettes
Ça n’suffit pas d’être chanteur opéra
Faut s’en servir de nos paluches et faire bouillonner nos p’tites têtes
Ce n’est pas rien d’être scélérat
J’vois la Françoise elle est maquée elle s’est mise dans la génétique
Tic tic elle revend ses loustics
Qu’il lui en reste deux à pondre et pouvoir s’payer l’Amérik
Ça rapporte peu le sentiment
Alors j’replonge dans ma vie d’poivrot en attendant qu’il m’pousse des ailes
J’regarde passer les cormorans

Vous connaissez l’histoire du gars qu’avait voulu être un oiseau
Y vole encore ce salaud mais on est pas tous des oiseaux
C’est vrai

L’océan passaparis l’océan passaneuork
Ton corps est dans mes bras mon flouze est dans tes bas
Les oiseaux passaparis les oiseaux passavitry et ton corps s’fait tout Paris

(C’est plus l’temps du bal dans la rue la rue c’est bon pour les chacals)
(C’est l’temps des merdeux synthétiques l’heure des oiseaux en plastique)
(C’est vrai)

L’océan pleure dans Paris l’océan pleure sur Neuork
Ton corps n’est plus alors mêlé à d’autres corps
L’océan pleure dans Paris l’océan pleure sur Neuork
Les oiseaux crèvent dans Paris les oiseaux crèvent dans mon lit
Quand ton corps ne sera plus dans Paris qui s’endort

Have something to say?

(No worries, we will keep your email safe! Also, make sure you fill in email and name fields before posting a comment.)